PM’up Relance

une aide de la région Île-de-France à destination des petites et moyennes entreprises.

Structures éligibles : PME de moins de 5 000 salariés, avec un chiffre d’affaires de moins de 50 millions d’euros.

Dépenses éligibles : financement d’actions d’investissement, brevet, conseil, développement international, recrutement de cadres.

Montant de la subvention : jusqu’à 250 000 euros par an, voire 500 000 euros dans le cas de projets répondant à des enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création, de maintien d’emplois ou de sauvegarde de savoir-faire menacés.

Quels sont les projets subventionnés ? 

L’entreprise de production de liquides non-stériles (bain de bouche, sirop, solution orale, etc.) H2 Pharma est soutenue pour la transformation de l’outil de production pour doubler des capacités de production et développer de nouveaux produits. Le coût global du projet estimé par l’entreprise est de 18 430 000 euros. La Région Île-de-France subventionne l’entreprise de 800 000 euros. 

La manufacture familiale de farine depuis 1905 Moulins de Versailles est soutenue pour la modernisation des outils de production pour augmenter les capacités de production, diminuer la pénibilité du travail et réduire sa consommation d’énergie. Avec un coût global du projet estimé par l’entreprise de 1 637 426 euros, la Région subventionne l’entreprise de 700 000 euros.

Quelles démarches ?

Plusieurs dates de relève de candidatures seront programmées. La prochaine relève est fixée au 3 janvier 2022. 

Les entreprises lauréates deviennent membres du Paris Région Business Club (PRBC). Ce réseau unique compte plus de 3.500 membres, il propose des opportunités d’affaires, des mises en relation exclusives, des occasions de partage d’expérience et de visibilité pour accompagner leur croissance en complément de l’aide financière régionale

Quelle est la nature de l’aide ?

L’aide est une subvention s’appuyant sur les règlements d’intervention « PM’up » et « PM’up Covid-19 ».

Le plafond « PM’up » de 250 000 €, pourra être portée à 500 000 € pour des projets à fort impact sur la création ou la sauvegarde d’emplois et, exceptionnellement, à 1,2 M€ lorsque l’aide vise à installer de nouvelles capacités de production d’envergure permettant la création ou la sauvegarde d’un nombre très élevé d’emplois et/ou de filière d’activité francilienne,.

Le taux de prise en charge maximum est de 50% des dépenses éligibles, conformément aux règlements d’intervention.

Les dépenses éligibles sont:

• investissements matériels /immatériels  
• prestations de conseil
• dépôt et extension de brevet 
• recrutements structurants
• développement international


Publié

dans

par

Étiquettes :